le projet

Dans les rayons de cette grande épicerie, de ce super-marché :

Nous avons un coin fruits et légumes, un coin épicerie sèche avec de nombreux produits proposés en vrac un coin crèmerie, un coin droguerie (produits d’hygiène, soin du corps, produits d’entretien)… Si nous parvenons à fédérer suffisamment de coopérateurs, s’ajoutera un coin viandes.

Tout ce qui se trouve quand on va faire ses courses habituellement : de tout et au même endroit.

Le produit idéal est local, bio, de saison, en circuit court et équitable…

Et le plus possible à un prix accessible !

Tous les critères ne sont pas réunis à chaque fois (malheureusement, il est très difficile pour les petits producteurs bio de trouver des terres dans notre belle région côtière).

Pour éviter une offre trop restreinte qui obligerait à aller faire ses courses à plusieurs endroits :

  • Nous allons un peu plus loin chercher un fournisseur quand il le faut, mais au plus près quand même !
  • Pour le café, le chocolat, le sucre, etc., viennent de beaucoup plus loin mais sont issus du commerce équitable.
  • Nous avons aussi des produits provenant d’exploitations en conversion bio par exemple.
  • Autant que possible nous proposons plusieurs références d’un même produit pour que tout le monde s’y retrouve avec des alternatives ne réunissant pas tous les critères mais à des prix plus accessibles
  • Les produits sont rigoureusement sélectionnés et un étiquetage clair et transparent est en place.

La Coop du Coin, un nouveau modèle sur notre territoire pour consommer autrement…

Objectif pédagogique et solidaire

Bienveillant et ouvert à tous, le lieu s’inscrit dans une démarche de dynamisation des quartiers, avec l’organisation de rencontres et d’ateliers pédagogiques sur la consommation et l’alimentation principalement, mais pas uniquement…

Un système de « paniers perchés » (sur le modèle des « cafés perchés ») qui permet à chacun de participer au panier des autres est en place.

Fonctionnement

La Coop du Coin, une épicerie sous forme participative

Tout le monde participe et profite du lieu et des produits à des prix accessibles.

Pour que le modèle fonctionne, 3 mots clés :

Coopératif, Collectif, Participatif

  • 1 Personne = 1 Voix
  • Tout le monde est décisionnaire et client
  • Chacun donne 2h de son temps toutes les 4 semaines

Donner du temps :

  • Pour participer à la tenue de la boutique : aider à la caisse, au déchargement, à la mise en rayon, au nettoyage, etc.
  • Pour offrir un service « plus » que l’on ne retrouve pas ailleurs, par exemple la livraison aux personnes dépendantes, aide au chargement des courses dans le coffre, etc.
  • Pour créer du lien et participer aux dynamiques locales : aide aux commandes, recherche et rencontre de fournisseurs, coopérer avec les autres initiatives du territoire, contribuer à la communication interne et externe, etc.
  • Pour créer du lien et de la convivialité : orientation des personnes dans l’épicerie, animation d’ateliers pédagogiques dans l’épicerie, dans les écoles, dans les maisons de quartiers, organisation d’événements, etc.

Le coin insertion

En faisant leurs heures de participation, tous les membres peuvent se (re)mettre en activité autour d’un but commun, et dans un cadre bienveillant et pédagogique.
Ça peut aussi être l’occasion pour celles et ceux qui le veulent de prendre des responsabilités : par exemple dans le soutien et la formation des bénévoles, la gestion des stocks, etc.

 

Bonus

Comme les idées foisonnent, nos envies au-delà du format épicerie  :

  • Coin Café (en place)
  • Échanges / Partages
  • Débats
  • Conférences / Ateliers

Avoir plusieurs thématiques autour desquelles organiser tout ça :

  • Alimentation
  • Consommation
  • Recyclage
  • Insertion
  • Développement durable
  • Économie sociale et solidaire

Et aussi pouvoir offrir un espace, du temps et un peu plus à d’autres initiatives locales :

  • Formations
  • Monnaie locale le ROZO
  • Disco Soupes
  • Incroyables Comestibles
  • Coin créateurs
  • Give Box
  • Grainothèque